Louis Pergaud et les enfants de Montmahoux

Louis Pergaud était tout enfant lorsque son père faisait l'école à Nans-sous-Sainte -Anne, mais certains souvenirs cuisants s'incrustent dans la mémoire. Il existait alors entre la jeunesse de la commune de Montmahoux et la jeunesse de Nans-sous-Sainte-Anne une animosité semblable à celle qui divisait les « Velrans » et les « Longevernes » de la 
Guerre des Boutons, et se traduisait par des dictons patois, des injures, des coups. 
Louis Pergaud, un jour, est capturé par les gosses de Montmahoux. Il devint leur victime déculotté et fessé, il en garda un très vif ressentiment dont il parlait encore à la veille de la guerre de 1914.

 

Source : Le Figaro Littéraire du 22 mars 1924